«Tatort Feuerstelle» remporte le concours photo

Le jury a décidé: le vainqueur du Fo­to­wett­be­werbs «Le­ben und fo­to­gra­fie­ren in Zei­ten von Co­ro­na» est Christian Reding. Sa photo «Tat­ort Feu­er­stel­le» convaincu les trois jurés. Les classements deux et trois reviennent à Hans U. Alder «The par­ty is over» et Franz Geisser avec «Wo bleibt ihr Alle?»

Un total de 308 photos de 136 photographes sont en compétition avec le Pho­to Münsin­gen reçu. Avoir deux tours de jugement les trois jurés Adrian Moser, Jürg Ramseier et Christoph Ruckstuhl ont noté ces photos. En raison de la situation corona, le jugement n'a pas eu lieu lors d'une réunion physique.

Lors du premier tour au siège social, les jurés ont évalué les images individuellement. À l'aide d'une liste de classement intermédiaire, ils ont sélectionné les 20 meilleures photos ensemble dans un deuxième tour via une session Skype et ont déterminé les rangs 1 à 3.

Divers thèmes d'images

Dans leur rapport, le jury a été impressionné par la variété des sujets et des idées d'images traités: «Le spectre allait des simples images de téléphones portables aux gadgets techniques et aux compositions d'images sophistiquées».

En général, les idées d'image mises en œuvre dans l'espace public vide ont été mieux notées que les situations d'image mises en œuvre à partir d'un environnement personnel. Dans de nombreuses photos, vous pouviez ressentir la tentative du photographe de réaliser votre propre interprétation de ce à quoi il ressemblait à l'extérieur pendant la période Corona et des humeurs que vous pourriez ressentir.

"Paysages bizarres"

Le «Tatort Feuerstelle» de Christian Reding a finalement pris la première place. Comme par hasard, Reding est au Pho­to Münsin­gen pas étranger: le photographe est sur place en tant que chef de produit Nikon et instructeur de cours.

Reding écrit à propos de son motif: «En raison de l'interdiction actuelle des rassemblements, les points de rencontre ont été fermés au public dans de nombreux endroits. Il en va de même pour les foyers officiels autour du Greifensee (ZH). Ces scènes étranges m'ont motivé à emballer mon équipement photo, y compris des flashes, et à faire une «tournée documentaire» nocturne. "

Image typique pour cette fois

D'une part, Reding a stimulé le défi technique avec les flashes. Une façon de photographier qu'il n'avait jamais essayée auparavant dans le paysage. D'autre part, la scène est également une image typique de cette époque et - espérons-le - unique. À la cheminée autrement occupée, il n'y avait personne de loin le soir de l'enregistrement, comme le rapporte Reding.

Le décor surréaliste rappelle également au photographe un thriller policier: «Les photographies qui ont été créées font apparaître les foyers comme des scènes de crime. Même si le véritable auteur est minuscule, il a accompli d'énormes actes ».

Exposition au Pho­to Münsin­gen 2021

Le deuxième prix revient à Hans U. Alder avec «La fête est finie», une image du tourisme à l'époque de Corona. «Wo bleibt ihr Alle?» est le nom de la photo du Sihlpost Hall avec laquelle Franz Geisser remporte le troisième prix.

Les chèques livre photo Bookfactory.ch attendent les trois gagnants. Les vingt meilleures photos seront sur le Pho­to Münsin­gen 2021 publiées et publiées sur le site Web du concours. Toutes les images soumises sont toujours dans le Groupe Flickr à voir.

Vers la page du concours avec les images primées ...

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Participer à la discussion?
Laissez nous votre commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. En savoir plus sur le traitement de vos données de commentaire.