• Aus­stel­lung 2017

    Lea Lund & Erik K, Time tra­vel­lers

  • Ort

    Schloss

  • Füh­run­gen

    Do, 25. Mai + So, 28. Mai 2017,
    je 14.00 Uhr

Time tra­vel­lers

Adep­tes du mé­lan­ge des gen­res, Lea Lund et Erik K cas­sent les codes pour cap­ter des am­bi­an­ces em­prun­tées au re­por­ta­ge, au por­trait, aux pho­tos de mode ou d'architecture, dans un style brut de­ve­nu leur si­gna­tu­re : un trai­te­ment noir et blanc qui sem­ble avoir été tail­lé au scal­pel.
Le con­cept de l'artiste et sa muse est bien con­nu; que l'on se sou­vi­en­ne de Kiki de Mont­par­nas­se, de Fri­da et Die­go, ou de Lee Mil­ler et Man Ray. La muse ici c'est Erik K, bel hom­me, dan­dy et la pho­to­gra­phe, Lea Lund.
Lea der­riè­re son ob­jec­tif, est le chef d'orchestre, elle ose un noir et blanc d'une den­sité ex­cep­ti­on­nel­le, oni­ri­que, grif­fé, han­té par un tra­vail de gra­vu­re pour la plu­part des œu­vres. Nous dé­cou­vrons le su­jet ma­jeur in­hé­rent à l'intégralité des com­po­si­ti­ons pho­to­gra­phi­ques créées par le coup­le d'artistes : le sub­li­me, et sa fra­gi­lité.
Si le dan­dy est hors du temps, il est aus­si hors de l'espace. Par es­sence, il a sa place par­tout. L'exotisme de son dé­ca­la­ge per­ma­nent ne sau­rait ces­ser lorsqu'il fran­chit la fron­tiè­re de tel ou tel pays que ce soit à Lau­sanne, Pa­ris, Rot­ter­dam, Mi­lan, Lond­res, Ber­lin, Sé­vil­le, Mar­seil­le, New York, Lub­um­ba­shi ou Kin­sha­sa. Pho­to­gra­phe et mo­dè­le cher­chent et trou­vent en­sem­ble dé­cors et si­tua­ti­ons : bâ­ti­ments et struc­tures de mé­tal puis­sant et vas­tes cieux ha­bités de lu­miè­res ful­gu­ran­tes. D'autres images mon­t­rent Erik dans les coulis­ses de mé­tro­po­les gran­dio­ses ou de­vant des con­struc­tions gi­gan­tes­ques qui sem­blent au bord de l'anéantissement, al­lu­si­on aux ar­riè­re-plans fan­tas­ti­ques de films ex­pres­si­onnis­tes tels que Me­tro­po­lis – ou sur­gis­sant du cha­os. Agis­sant com­me un time tra­vel­ler, Erik nous pré­sen­te le mon­de, il l'anime et le re­flè­te en même temps, nous sui­vons ce hé­ros, nous nous iden­tifions à lui au tra­vers de ses aven­tures.
Lea Lund nous rend le mon­de plus beau, plus com­pré­hen­si­ble, plus sur­pren­ant, en tout cas, plus pré­cieux. C'est cela qui frap­pe et qui mont­re le che­min par­cou­ru, Erik n'est plus un mo­dè­le et ne pose plus : il est là. Dans ces vé­ri­ta­bles « pay­sa­ges avec figu­re pré­sen­te », im­pas­si­ble, in­tem­po­rel, mar­mo­réen, im­pé­né­tra­ble, il se fond dans l'image, se laisse tra­ver­ser par le re­gard de la pho­to­gra­phe. Il n'est plus le com­pa­gnon, il n'est même plus hu­main, il est la mé­lan­co­lie, la poé­sie, la nost­al­gie, la mo­der­nité, l'abandon, la sé­rénité, l'appel du lar­ge, la sen­si­bi­lité que l'artiste crée et im­po­se de son seul re­gard. Il n'est pas cou­rant d'être con­fron­té et d'avoir le plai­sir de par­ta­ger des pho­tos sui ge­ne­ris, c'est une gran­de et bel­le dé­cou­ver­te que le tra­vail de Lea Lund avec Erik. Et c'est un mer­veil­leux ex­emp­le de ce que peut in­spi­rer une muse.

Lea Lund und Erik K

Lea Lund est née à Lau­sanne. Di­plô­mée en 1986 de l'ECAL, elle vit et tra­vail­le de­puis 1990 ent­re Lau­sanne et Pa­ris. Ar­tis­te plasti­ci­en­ne, elle con­s­a­cre de­puis tou­jours une part im­portan­te de son art à la pho­to­gra­phie, s'intéressant par­ti­cu­liè­re­ment aux por­traits et à l'architecture. Sa créa­ti­vité a tou­jours été in­ti­me­ment liée à sa vie. Sa ren­cont­re avec Erik K en ju­il­let 2011, est à l'origine d'une œu­vre pho­to­gra­phi­que ob­ses­si­onnel­le dont il est l'unique su­jet.

Erik K est né à Lub­um­ba­shi, au Zaï­re, il vit en Su­is­se de­puis 1998. Son al­l­u­re élé­gan­te fait en­t­iè­re­ment par­tie de sa per­son­nalité. C'est un dan­dy. Très tôt, il crée son style, et des­si­ne le cha­peau du­quel il ne se sé­pa­re ja­mais. Sa ren­cont­re avec Lea Lund le con­du­it à dé­cou­vrir une pas­si­on pour la gra­vu­re, à laquel­le il con­s­a­cre une gran­de par­tie de son temps.

Lea Lund  & Erik K en quel­ques dates :

2018 : Ga­le­ries Roya­les d'Ostende
2017 : La Ga­le­rie Af­ri­cai­ne, Pa­ris + RFIP ren­cont­re Fran­co-ita­li­en­nes de la pho­to­gra­phie, Mi­lan + Mac'A, Cloît­re Saint-Lou­is, Avi­gnon + Ren­con­tres de la pho­to­gra­phie d'Arles + Ex­po­si­ti­ons à Gre­no­ble & Lau­sanne
2016 : X Sep­tembre Gal­le­ry, Lu­xem­bourg + Ga­le­rie Anne & Just Jaeckin, Pa­ris + Piè­ces à Con­vic­tion, Lau­sanne + Ex Ni­hi­lo, Gre­no­ble + Ren­con­tres de la pho­to­gra­phie d'Arles
2015 : Anne et Just Jaeckin, Pa­ris + Fi­scher Licht­ge­stal­tung, Co­lo­gne
2014 :  Fo­to­fe­ver, Pa­ris + Pho­to­bas­tei, Zu­rich + ESF, Lau­sanne + Litt­le Big Ga­le­rie, Pa­ris 2013 :  Licht­feld, Bâle  + Es­pace des Té­lé­gra­phes, Lau­sanne
2012 : Kin­sha­sa, dans le cad­re du XIVe som­met de la fran­co­pho­nie + Es­pace Rich­ter­buxtorf, Lau­sanne

Haupt­spon­so­ren

Spon­so­ren